Découvrez les saveurs d’autrefois.

Légumes et plantes oubliées, qui n’a jamais eu envie de découvrir de nouvelles saveurs ? Et si en plus de découvrir de nouvelles saveurs, vous découvriez les bienfaits des plantes ?

Avant d’aller plus loin, il est nécessaire de préciser à nos lecteurs que les plantes peuvent êtres la meilleure et la pire des choses.

dig

En effet, il y a quelques décennies, l’Europe consommait quarante fois moins de plantes aromatiques qu’aujourd’hui. Si ce superbe résultat avait été obtenu naturellement, parfait ! Malheureusement, c’est souvent l’œuvre d’apprentis-sorciers. Hier encore ils ignoraient tout des vertus qu’ils prêchent.

Cela me chagrine que des docteurs, des hippies et des “instagrameurs” prônent les bienfaits des plantes qu’ils raillaient jusque-là.

Les plantes sont aujourd’hui à la mode et…elles font de l’argent ! Voilà la triste vérité.
Pour ces gens : peu importe que les “simples” soient cultivées comme légume, forcées comme rose, arrosées comme gazon, pulvérisées de mortels produits chimiques.

Aujourd’hui, tout se vend pour autant que le packaging soit “in”.

Il faut interdire la récolté des fleurs d’Oranger polluées : j’ai exigé que cesse le désherbage chimique des plantes médicinales au 2.4.D. Mon combat, que je pense être juste, est celui de l’équilibre et de la mesure.

Mon souhait est le suivant

Je souhaite que tout le monde cultive cinq mètres carrés de jardin à la culture des plantes qui soulagent ! Le vrai jardin est celui qui associe les légumes aux fleurs et aux plantes aromatiques. C’est l’image même du jardin de curé d’antan.

Persuadons-nous que les plantes cultivées avec amour entretiendront notre santé, nous la restitueront quand nous l’aurons perdue.

J.